Nos dernières actualités

  • @assoARAM

    9 août 2018

    À lire dans @lamarsweb Arsène Tchakarian : le dernier homme de l’Affiche Rouge. #Resistance #mémoire #histoire

    Voir TWEET
  • @assoARAM

    27 juillet 2018

    Ces livres seront intégrés au sein du Centre de la francophonie de la bibliothèque centrale A. Issahakian ouvert depuis 2013 et qui a vocation à diffuser et promouvoir la langue française.

    Voir TWEET
  • @assoARAM

    27 juillet 2018

    Les bénévoles de @assoARAM terminent la préparation des colis pour la bibliothèque centrale d’Erevan @YCCLibrary : 700 livres en français, soit 300 kilos pour contribuer modestement au développement de la #francophonie en #Arménie. #culture #éducation

    Voir TWEET
  • @assoARAM

    28 mai 2018

    Centenaire de la proclamation de la Première République d’Arménie (28 mai 1918 – 2 décembre 1920) 🇦🇲 Notre dossier spécial sur cet événement. #histoire

    Voir TWEET
  • @assoARAM

    16 mai 2018

    RT @Limportant_fr: Négation du génocide arménien: le procureur de Marseille saisi par une association @assoARAM

    Voir TWEET
  • @assoARAM

    15 mai 2018

    Inquiétude avec la recrudescence de propos #négationniste du génocide des Arméniens sur Internet et les réseaux sociaux. L’association saisit le Procureur de la République de #Marseille et informe la députée @LaetitiaAvia

    Voir TWEET

A propos de l'ARAM

L’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne (ARAM) collecte, archive et numérise les livres, les cartes, les manuscrits, les témoignages, les photographies et tous les documents relatifs à l’Arménie, aux Arméniens d’Anatolie avant, pendant et après les massacres ottomans de 1894-96 et 1909, le génocide de 1915 perpétré par le gouvernement « Jeunes Turcs », et à l’histoire et la culture de la diaspora arménienne, notamment en France et en Europe.

L’objectif de l’association est de préserver et valoriser le maximum de documents disponible dans son fonds afin de permettre au plus grand nombre de les consulter gratuitement, en particulier à travers les outils numériques. Il s’agit d’un travail de longue haleine que nous nous efforçons d’accomplir dans les meilleures conditions.

ARAM sur Facebook